Affrontement à Gaza : une centaine de morts

gaza
Au moins 100 Palestiniens et 13 soldats ont été tués dimanche en Israël. Cet affrontement est la journée la plus sanglante à Gaza en cinq ans.

Les dirigeants régionaux se sont réunis à Doha pour les négociations d’urgence afin de cesser le nombre de palestiniens morts à Gaza qui a grimpé à 438 dans des affrontements, un porte-parole des services d’urgence a déclaré qu’un tiers des victimes étaient des femmes et des enfants.

L’armée israélienne a déclaré que 13 soldats avaient été tués dans une série d’attaques à l’intérieur de la bande de Gaza au troisième jour d’une vaste opération de terrain. « Au cours de la journée, 13 soldats de Golani Brigade de Tsahal ont été tués dans les combats dans la bande de Gaza », a déclaré dans un communiqué de l’armée.

Le nombre total de soldats tués est porté à 18 depuis l’opération de terrain d’Israël qui a commencé jeudi soir. C’était le plus grand nombre de soldats tués dans un affrontement depuis la guerre du Liban en 2006. La plupart des Palestiniens ont été tués dimanche à Shejaiya près de la ville de Gaza, qui a commencé avant l’aube et a jusqu’ici coûté la vie de 62 palestiniens, avec 250 autres blessés. Avec des ambulances incapables d’atteindre la zone, le Comité international de la Croix-Rouge a appelé à un cessez le feu temporaire d’urgence pour permettre aux ambulanciers d’évacuer les morts et les blessés, ce qui a été accepté par les deux parties.

Comme la violence israélienne a fait rage, le président palestinien Mahmoud Abbas est arrivé au Qatar pour discuter d’un cessez-le feu avec le chef du Hamas Khaled Mechaal et Ban Ki-moon de l’ONU pour pousser les efforts de trêve. Jusqu’à présent, les efforts de trêve ont été rejetés par le Hamas. Après une nuit de terreur dans Shejaiya, des milliers ont commencé à fuir au premier feu après d’intenses bombardements laissant des victimes dans les rues.

Les femmes et les enfants étaient parmi les morts dans cet affrontement, tout comme un ambulancier palestinien et un cameraman tué dans une ambulance en pleine opération de secours. Après que l’opération de terrain ait commencé, le chef d’état-major Israélien Benny Gantz a averti qu’il y aurait « des moments de difficulté », faisant allusion à la possibilité de nouvelles victimes israéliennes.

« Je pense que la communauté internationale doit entreprendre un programme … de démilitariser la bande de Gaza et à changer la situation, parce que c’est inacceptable », a déclaré « l’état de l’Union » talk-show de CNN. Le secrétaire d’Etat américain John Kerry a accusé le Hamas de perpétuer le conflit, l’exhortant à « être responsable et accepter un cessez-le feu sans conditions ». Mais le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a accusé Israël d’avoir tué des Palestiniens « sans pitié » et s’en est pris à Washington pour tourner cet affrontement à l’avantage de Gaza.

Source: www.dailytimes.com.pk

Une réflexion sur “Affrontement à Gaza : une centaine de morts

  1. Rétroliens mahara.ccv.edu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>