Attaque de Boko Haram au Niger : 40 morts

Un fonctionnaire du gouvernement local a déclaré jeudi que l’ attaque meurtrière des deux villes voisines au Niger par des militants du groupe islamiste extrémiste, Boko Haram, après avoir traversé la frontière, a fait pas moins de 40 morts et plusieurs maisons brulées.

L’ attaque marque la dernière tentative de frappe par le groupe Boko Haram, basé au Nigeria, à l’intérieur de pays voisins que l’armée nigériane a tenté de dissoudre. En début de cette semaine, les autorités Tchadiennes ont condamné le groupe pour les deux attaques kamikazes dans la capitale qui a fait au moins 33 morts.

Yakouba Soumana Gaoh, le gouverneur de la région de Diffa au Niger, a annoncé que durant la nuit, l’armée a traqué dans les villes de Lamana et Ngoumawa, les responsables de la violence. Il a enchainé que les assaillants ont pillé des magasins, incendié des villages et tiré sur des gens qui ont essayé de fuir.

L’ attaque du Niger en avril par le Boko Haram, qui la considère comme un châtiment infligé au Niger, à cause de son appui à l’armée nigériane, a tué pas moins de 58 personnes.

L’insurrection de Boko Haram, qui a commencé dans le nord du Nigeria et qui a duré plus de six ans, est responsable de la mort de 13 000 personnes. Plus de 1,5 million de personnes qui ont été chassées de leurs foyers ont fui au-delà de ses frontières.

Boko Haram a pris le contrôle d’un large territoire du nord-est de Nigeria jusqu’à ce que l’ attaque des forces alliées les a forcés à quitter les villes et les villages cette année. Les extrémistes se livrent encore à plusieurs attaques en transfrontalière.

Source : http://abcnews.go.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>