Attentat de Tunisie : 39 touristes morts dont 15 britanniques

Le massacre en Tunisie a fait au moins une trentaine de morts, parmi ces derniers, quinze touristes britanniques ont été tués dans l’attentat de Sousse. La sécurité des destinations touristiques et les événements tels que Wimbledon dans le sillage des attaques terroristes en Tunisie, la France et le Koweït est renforcée au Royaume-Uni.

Au moins 15 touristes britanniques sont maintenant connus pour être parmi les 39 autres tués dans le massacre brutal à la plage tunisienne vendredi dernier. Les familles des sept touristes encore portés disparus sont confrontées à une attente angoissante des nouvelles de cet attentat terroriste qui a frappé les Britanniques depuis ceux de Londres en Juillet de 2005.

Le tireur d’origine tunisienne, Seifeddine Rezgui, a été abattu par la police après les 20 minutes de fusillade de vendredi dont était l’auteur. Comme la sécurité était renforcée dans les sites touristiques et les lieux publics à travers la Grande-Bretagne après l’effusion de sang dans la journée de vendredi, les noms des premières victimes de la fusillade ont été divulgués. Une cohorte d’agents antiterroristes de Scotland Yard et du personnel consulaire ont été envoyés à la scène du crime, sur la plage où le massacre a eu lieu.

Le Premier ministre tunisien, Habib Essid, a déclaré que la majorité des morts étaient des Britanniques et a déploré l’attaque au Riu Imperial Marhaba Hôtel où Rezgui, un étudiant en génie de 23 ans, avait abattu ses victimes avec un fusil Kalachnikov qu’il avait caché sous un parasol. C’était l’une des trois attaques de vendredi perpétrées par des hommes armés, liées à l’Etat islamique. Au Koweït, un enterrement de masse a été organisé pour les 27 hommes et garçons tués vendredi quand ils se sont agenouillés en prière dans une mosquée et le gouvernement de l’Etat du Golfe a décrété une journée de deuil national. L’attentat suicide de la mosquée chiite de la capitale, la ville de Koweït, a fait 227 blessés. En France, un homme a été décapité dans une attaque dans une usine à Lyon. Yassin Sali âgé de 35 ans a causé une explosion dans une zone où les cartouches de combustible ont été stockées, mais a été arrêté sur les lieux. Le mardi, un porte-parole d’Isis avait appelé des militants à provoquer « calamité pour les infidèles » et à intensifier les attaques pendant le mois sacré du Ramadan.

Annonçant une sécurité accrue lors d’événements majeurs, notamment la Journée des Forces armées et Wimbledon, qui commence lundi, David Cameron a déclaré que: « Si nous travaillons ensemble, si nous sommes vigilants, si nous soutenons nos forces de police et de lutte contre le terrorisme, si nous luttons contre ce récit toxique de l’extrémisme islamiste qui radicalise trop de jeunes esprits dans notre pays; si nous faisons toutes ces choses et montrons la persistance et la détermination dont je vous ai parlé, nous vaincrons ». La police a saisi un drone survolant les courts de tennis de Wimbledon dans le cadre d’un resserrement concertée de la sécurité. Le Premier ministre de la Tunisie a ordonné une répression sur les mosquées radicales à la suite de l’attaque de vendredi. La police va fermer environ 80 mosquées avec des prédicateurs radicaux en une semaine.

Source: www.theguardian.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>