Attentats à Diyala : pas moins de 33 morts

Les trois explosions du lundi, dont les deux d’entre eux, sont des attentats-suicides, ont tué pas moins de 33 personnes à Diyala, près de Baqouba, capitale de la province orientale de l’Irak, selon la police et les médecins.

Moins d’un mois après l’ attentat suicide massif causant la mort d’environ 120 personnes à Khan Bani Saad, qui est également à Diyala, les explosions sont revenues et ont ciblé principalement les zones chiites.

L’ attentat le plus meurtrier a eu lieu dans une zone appelée Huwaydir, lundi. Pas moins de 20 personnes ont été tuées et 45 autres blessées, selon la déclaration des sources de sécurité et des médecins à l’hôpital principal de Baqouba.

Un Lieutenant-colonel de police a annoncé qu’un kamikaze au volant d’un véhicule piégé s’est fait exploser au milieu de la zone centrale du marché dans Huwaydir. Un autre kamikaze avant de se faire exploser dans le district de Kanaan, a propulsé son véhicule rempli d’explosifs vers un point de contrôle, tuant au moins 10 personnes et a blessé un capitaine de la police. Un engin explosif improvisé a également touché un quartier entre Bakouba et Huwaydir, tuant trois personnes et blessant quatre autres, selon la même source.

L’EI (État islamique) a revendiqué sa responsabilité sur la série d’attentats du lundi, dans la ville Est Irakienne Baqouba, qui a tué pas moins de 33 personnes et blessant beaucoup d’autres.

Les autorités provinciales ont forcé la sécurité dans toute la province, en particulier dans Baqouba qui se trouve à environ 70 kilomètres au nord de Bagdad, après l’ attentat du 17 juillet à Khan Bani Saad.

Source : www.dawn.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>