Bactérie Vibrio Vulnificus : 7 décès en Floride

Le nombre de personnes décédées en raison de la bactérie Vibrio vulnificus s’est élevé à sept. Les derniers cas mortels ont été signalés dans les comtés de Sarasota et Duval. Le Florida Department of Health a un répertoire courant de cas sur son site Web. Le nombre total de cas cette année avait grimpé à 13 avec les sept disparitions inclues. La source de l’exposition de la bactérie dans le comté de Sarasota est claire, tandis que le cas du comté de Duval serait lié à la consommation d’huîtres crues, a indiqué Mara Burger, secrétaire de presse pour le département de la santé.

Les 13 cas ont été rapportés principalement le long de la côte est, mais les comtés de Pasco et Hillsborough ont également été témoins de cas similaire cette année. Le cas du comté de Pasco n’a pas abouti à une issue fatale, tandis que Hillsborough a enregistré deux décès jusqu’ici, dont un homme, exposé à la bactérie dans le Mississippi, qui y a succombé.

« Vibrio vulnificus est une bactérie, appelée également « mangeuse de chair », qui vit normalement dans l’eau de mer chaude. Les infections sont rares » a expliqué Burger. Les gens peuvent être infectés par la bactérie soit en mangeant des fruits de mer crus contaminés ou encore par exposition à l’eau contaminée en nageant avec des plaies ouvertes. Les bactéries ne présentent pas de risques pour les personnes en bonne santé, n’ayant pas de plaies ouvertes, qui nagent dans la mer ou les eaux saumâtres en Floride.

La plupart des personnes infectées par le microbe ne présentent pas de symptômes sévères. Les signes de l’exposition chez les personnes normalement en bonne santé comprennent des symptômes tels que des crampes d’estomac, la diarrhée et des vomissements. Le Centers for Disease Control and Prevention explique sur son site Internet que la consommation de mollusques contaminés ou de l’exposition ouverte à remontage chez les personnes immunodéprimées, en particulier celles avec une maladie chronique du foie peut infecter le sang, provoquant une maladie grave et potentiellement mortelle caractérisée par de la fièvre et frissons, diminution de la pression artérielle, et des cloques, des lésions de la peau.

Lorsque les plaies ouvertes entrent en contact avec Vibrio vulnificus, les infections qui surviennent peuvent conduire à la rupture de la peau et une ulcération. Quand la dégradation des tissus de la peau se produit, une complication grave appelée Fasciite nécrosante survient qui a donné lieu au surnom de «mangeuse de chair». La Fasciite nécrosante est une maladie rare qui peut être causée par plus d’un type de bactéries, notamment le Streptococcus du groupe A (streptocoque du groupe A), Klebsiella, Clostridium, Escherichia coli, Staphylococcus aureus et Aeromonas hydrophila, entre autres», a ajouté Burger. Un certain nombre de cas ont été signalés à travers l’état en 2014, sept décès au total ont été liés aux bactéries.

Source: www.patch.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>