Elle voulait voir les étapes de la décomposition d’un corps

Une femme laisse le corps sans vie de sa mère se décomposer après son décès à Enfield en Caroline du Nord. Curieuse, elle voulait voir comment se passait la décomposition d’un corps, a indiqué la police locale. Elle le garde chez elle pendant plusieurs mois avant de décider de déclarer la mort de sa mère.
LIRE

Une entreprise de pompes funèbres intervertit par erreur deux corps

Une entreprise de pompes funèbres de Berlin échange accidentellement deux corps, un incident qui s’est déjà produit à Marseille l’an dernier. La famille du défunt Bernd G. âgé de 70 ans a dû subir deux enterrements malgré elle et a dû faire appel à un avocat pour le malencontreux incident.
LIRE

Japon : Une peine de mort particulièrement cruelle et critiquée

Des détenus racontent ce qui se passe pour eux dans le couloir de la mort avant leur exécution. Le personnel pénitentiaire, non professionnel en la matière, est payé à 20 000 yen, l’équivalent de 180 dollars chacun pour exécuter dans l’intimité les condamnés à mort. Politiquement populaire, les japonais offrent leur soutien par rapport à la peine capitale bien que cela soit inhabituel pour une aussi grande puissance industrialisée qu’est le Japon. Les États-Unis appliquent également la peine capitale.
LIRE

Subvention de 3,8 millions de dollars pour le diagnostic d’une pensée suicidaire

Carnegie Mellon et Pittsburgh reçoivent une subvention de 3,8 millions de dollars pour diagnostiquer une pensée suicidaire. L’Institut national de la santé mentale a octroyé une subvention à des chercheurs de l’Université Carnegie Mellon et de l’Université de Pittsburgh pour diagnostiquer la pensée suicidaire au moyen de l’imagerie cérébrale.
LIRE