Ebola : 10 000 morts en Afrique occidentale selon l’OMS

images ebola - The times
Le bilan global des morts de l’épidémie d’Ebola centrée en Afrique occidentale a dépassé 10 000 sur plus de 24 000 cas enregistrés, a déclaré l’Organisation mondiale de la Santé jeudi.

Presque tous les décès et les cas ont été signalés dans les trois pays ouest-africains les plus touchés par l’épidémie: la Sierra Leone, le Liberia et la Guinée. Il y a également eu six décès au Mali, une aux États-Unis et huit au Nigeria, qui ont tous été déclarés depuis libre de l’Ebola.

L’Espagne et le Sénégal, qui ont également été déclarés indemnes du virus Ebola, avaient un cas chacun, mais aucun décès. L’OMS a déclaré mercredi que la lutte contre le virus Ebola a été dans la bonne direction.

Sierra Leone, qui a dépassé le Libéria comme étant le pays avec la plupart des infections, comptait 11 677 cas et 3655 décès à partir du 10 Mars. En date du 5 Mars, le Liberia, le pays le plus touché depuis longtemps, avait enregistré un total de 9343 et de 4162 décès. Seulement en Août et Septembre, il y a été rapporté plus de 300 nouveaux cas chaque semaine. L’OMS a annoncé mercredi que depuis le 19 Février le Libéria n’avait enregistré aucun nouveau cas.

Le dernier patient confirmé de l’Ebola au Liberia a quitté l’hôpital après un résultat négatif du virus pour la deuxième fois le 3 Mars, selon l’ONU. Cela signifie que le Libéria a commencé son 42è jour ou deux périodes d’incubation, le compte à rebours considéré comme libre de l’Ebola le 4 Mars. En Guinée, où l’épidémie a commencé en Décembre 2013, 3330 cas d’Ebola et 2187 décès ont été enregistrés à partir du 10 Mars.

L’OMS a déclaré mercredi que le pays n’avait vu aucun nouveau cas dans les 10 jours précédents. Ebola, un des virus les plus mortels connus à l’homme, ne se transmet que par contact direct avec les fluides corporels d’une personne infectée, avec des symptômes comme de la fièvre ou des vomissements.

Les gens qui s’occupent des malades ou du traitement du corps des personnes infectées par le virus Ebola sont particulièrement exposés au virus. En date du 4 Janvier, un total de 838 travailleurs de la santé étaient connus pour avoir contracté le virus, et 495 d’entre eux en étaient mort, a déclaré l’OMS.

Source: www.timeslive.co.za

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>