Inondations au Mozambique, Malawi et Madagascar : 260 morts

Le nombre de morts des fortes inondations et pluies torrentielles au Mozambique, Malawi et Madagascar l’île de l’océan Indien, a atteint 260 en tout, avec près de 300 000 personnes chassées de leurs foyers.

Dans le nord et le centre du Mozambique, le nombre de morts s’élève à 61 avec près de 80 000 personnes déplacées, selon Rita de Almeida, porte-parole de l’Institut national de gestion des catastrophes du pays, lundi par téléphone depuis la capitale Maputo.

Au Malawi, au moins 176 personnes sont mortes suite aux inondations tandis qu’environ 135 000 personnes ont fui leurs maisons, a déclaré le vice-président Saulos Chilima dans un communiqué envoyé par courrier électronique le 16 janvier. Les quartiers sud de Nsanje, Chikwawa et Phalombe, bordant Mozambique, ont été les plus durement touchés, a-t-il ajouté.

Tandis qu’à Madagascar, qui se trouve au large du Mozambique, une tempête tropicale a fait au moins 13 morts et déplacé au moins 80.000 personnes, a déclaré l’Office national de gestion des catastrophes de l’île dans un communiqué publié dans la capitale d’Antananarivo. Danger imminent ou alerte rouge pour la région Melaky, Boeny et Analamanga dont la capitale est Antananarivo.

Par ailleurs, les régions du Zimbabwe et de la Zambie ont également été touchées par les inondations cette année.

Source: www.bloomberg.com

Une réflexion sur “Inondations au Mozambique, Malawi et Madagascar : 260 morts

  1. Rétroliens Inondations au Mozambique, Malawi et Madagascar...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>