New Dehli : 5 morts dans l’effondrement d’un bâtiment

Le corps sans vie d’une fillette âgée de neuf ans a été sorti des décombres dimanche, portant le nombre de décès à cinq quand un bâtiment s’est effondré à l’ouest de Delhi. Un responsable de la police locale a confirmé que la petite fille Aakanksha de 9 ans a été tuée, coincée sous les débris. L’opération pour dégager les débris continuerait encore, selon toujours le responsable.

Om Prakash âgé de 50 ans avait succombé à ses blessures plus tôt dimanche alors qu’il était sous traitement à la suite de l’accident mortel qui s’est produit dans la soirée de samedi dans la région de Vishnu Jardin de l’ouest de Delhi sous la zone ouest du South Delhi Municipal Corporation (SDMC).. Les trois autres personnes qui ont péri dans l’effondrement du bâtiment ont été identifiées comme étant Sadma de 20 ans, Beena de 15 ans et Sarbati de 33 ans, tandis que huit autres personnes y ont également été blessées, selon l’administration du district de la zone. Alors que deux d’entre elles ont subi des blessures mineures, six ont été grièvement blessées.

Le Gouvernement de Delhi a ordonné une enquête sur l’incident, et a accusé le SDMC géré par BJP de ne pas avoir assuré la conformité aux normes de sécurité, des charges rejetées par le corps civique. Satyendera Jain, PWD ministre de Delhi a réclamé qu’on lui aurait dit qu’il y avait des travaux en cours et l’ensemble du bâtiment s’était effondré sur un côté. Quels que soient les travaux de construction qui s’y faisaient, SDMC avait l’entière responsabilité de l’arrêter où ils auraient dû le faire. Le gouvernement a ordonné une enquête dont le rapport sera soumis dans les sept jours. Il a ajouté que des mesures strictes seront prises contre les coupables.

Le SDMC a réfuté les allégations en affirmant que c’était l’infiltration dans la ligne d’égout qui avait affaibli le fondement de la construction, conduisant à son effondrement. Le bâtiment était âgé de 25 ans et aucune loi sur les constructions de bâtiments lois n’a été violée. Un haut fonctionnaire de SDMC a indiqué qu’une conduite d’égout avait été posée dans le périmètre il y a trois mois et que son infiltration avait affaibli la fondation de l’immeuble, qui a conduit à son effondrement.

Le maire Subhash Arya, dirigeant du BJP et du SDMC s’était rendu sur le site de l’accident, dimanche matin, ainsi que d’autres hauts fonctionnaires du SDMC. Le magistrat du district de la zone a également annoncé l’indemnisation des victimes suivant les normes gouvernementales.

Source: www.firstpost.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>