Célébrons la vie aux funérailles !

La célébration d’un enterrement ne signifie pas banaliser la perte de quelqu’un. Les rituels liés à la mort dans le monde aident à enlever son pouvoir. Le rire, la joie et la célébration ne sont pas des mots qui sont traditionnellement associés aux funérailles, mais au cours des dernières années, nous avons assisté à la naissance des funérailles, la «célébration» devenant une tendance funéraire bien établie.
LIRE

Funérailles: pourquoi l’avons-nous fait à notre façon …

Un nombre croissant de familles en deuil choisissent de s’occuper et de choisir elles-mêmes la cérémonie d’adieu tout en écartant la cérémonie traditionnelle.
Une belle soirée d’été le mois dernier, ma mère, mes frères et sœurs et moi étions réunis autour du lit dans lequel mon père était mort quelques instants plus tôt. Il avait 95 ans, et nous avions su que ça allait arriver. Malgré une descente déchirante dans la démence au cours de ses derniers mois, c’était la fin paisible d’une vie longue et heureuse pour mon père.
LIRE

Tombeau de Jésus Christ : panne soudaine et inexpliquée des appareils de mesure

L’histoire se passe en Octobre 2016 lors de la restauration de la tombe de Jésus, à Jérusalem. La professeur Antonia Moropoulou, ingénieure-chimiste se trouvait sur les lieux au moment où se déroulait l’ouverture historique de la sépulture et témoigne d’un phénomène qualifié d’inexplicable. Les appareils de mesure stoppent net et ne répondent plus.
LIRE

Entreprise funéraire : de plus en plus de jeunes dans le secteur

Au fur et à mesure que les jeunes s’intéressent aux soins de la mort, ce secteur et ses activités parallèles connaissent une nette évolution. Cela est dû à la moindre stigmatisation de tout ce qui concerne la mort et au dynamisme de ce secteur en matière d’emploi. Jeunes entrepreneurs, employés ou en formation, voici l’histoire de quelques personnes qui se sont lancées dans les pompes funèbres.
LIRE

Pérou : 72 morts des inondations et pluies diluviennes

Selon les autorités péruviennes, le pays a subi de graves inondations, pluies intenses, débordements de rivières et coulées de boue depuis le début de l’année. Il s’agirait des pires catastrophes naturelles dans le pays depuis deux décennies. La côte nord du Pérou a été gravement touchée par une série de tempêtes suivies de pluies très inhabituelles, laissant quelques petits villages isolés. La catastrophe touche plus de la moitié de la population, le nombre de morts atteignant 72 d’après le Premier ministre Fernando Zavala samedi dernier.
LIRE

>