Raid aérien sur une réception de mariage : 131 morts au Yémen

Au moins 131 personnes ont été tuées quand un raid aérien a pris pour cible un mariage yéménite. La coalition dirigée par l’Arabie nie toute implication dans cette attaque tuant des femmes et des enfants, et demande à ce qu’une enquête indépendante soit menée. Une source a déclaré pouvoir prouver par satellite ne pas avoir survolé cette zone au moment des faits. Selon des habitants, la coalition arabe, qui a lancé une guerre aérienne contre les rebelles chiites Houthi à la fin de Mars, était derrière l’attaque sur le mariage dans le village d’Al-Wahijah près de la ville de la mer Rouge d’Al-Mokha.

Le Chef de l’ONU Ban Ki-moon, a condamné le bombardement signalé lundi, ajoutant qu’il s’agit là d’attaque intentionnelle contre des civils, considérée comme étant une «violation grave du droit international humanitaire. » Un fonctionnaire de la santé sous couvert d’anonymat a déclaré avoir récupéré plusieurs corps durant la nuit, ajoutant que de nombreux blessés ont succombé à leurs blessures.

Hassan Boucenine, de Médecins Sans Frontières, a indiqué que l’hôpital Mokha est fermé en raison de la pénurie de médicaments, pas de carburant ni d’électricité, et pourtant le raid aérien a touché un mariage où il n’y avait que des civils dont la plupart sont morts. Les victimes ont ainsi été transportées dans la province de Hodeida, et la plupart d’entre eux sont décédées en route.

De nouveaux chiffres de l’ONU rapportent que 151 civils ont été tués, dont 26 enfants et 10 femmes, dans le conflit entre le 11 et 24 septembre. Un total de 2.355 civils ont été tués dans la guerre depuis la fin de Mars, et 4862 ont été blessés, a-t-il ajouté. Ban Ki-moon a exhorté toutes les parties rivales au Yémen à cesser immédiatement toutes les activités militaires et de résoudre tous les différends par des négociations pacifiques. Le Président Abed Rabbou Mansour Hadi est revenu de près de six mois d’exil en Arabie saoudite à la ville portuaire du sud du Yémen d’Aden mercredi dernier. Comme il est parti pour l’Assemblée générale de l’ONU dimanche, Hadi a exhorté les rebelles à déposer les armes et à reprendre le dialogue pour mettre fin au conflit.

Source: www.dailystar.com.lb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>