Loi canadienne : Une « bonne » mort pour les patients

Les médecins devraient s’assurer que leurs patients aient une bonne mort. La loi canadienne sur l’aide médicale à mourir, adoptée en 2016, a permis au médecin Ellen Wiebe de connaître l’importance d’avoir le contrôle sur les derniers jours des patients. En exerçant le métier de médecin au cours des quatre décennies, j’ai constaté de nombreux changements, mais celui-ci a été le plus profond pour moi et pour mes patients, a indiqué Pr Wiebe. Certaines personnes ont demandé comment les médecins peuvent cesser de soigner les maladies et prolonger leur vie pour y mettre fin.
LIRE