Séisme au Chili : Pas moins de 5 morts

Un séisme puissant de magnitude 8,3 a frappé le large du Chili mercredi, tuant pas moins de cinq personnes, et obligeant l’évacuation d’un million d’autres, en suscitant un avertissement sur les vagues du tsunami qui pourrait même atteindre le Japon.

La secousse a été sentie aussi loin jusqu’à Buenos Aires, en Argentine, 1 500 kilomètres à l’est. Au Chili, les gens terrifiés couraient dans les rues.

Des images de télévision ont montré des magasins dont les bouteilles sont cassées, où des pots et d’autres marchandises sont éparpillés partout avec un désordre coloré et pâteux.

L’adjoint du ministre de l’Intérieur, Mahmoud Aleuy a annoncé que c’était le sixième tremblement de terre le plus puissant de l’histoire du Chili, qui est géologiquement instable, et également le séisme le plus fort recensé cette année dans le monde.

Le Bureau national d’urgence a signalé que plus de 135 000 familles se sont retrouvées sans électricité dans la région centre-nord.

La province centrale de Choapa, qui est la plus proche de l’épicentre, a été déclarée zone de catastrophe et est placée sous régime militaire.

Jeannette Matte, une résidente de Santiago a révélé que la secousse due au séisme a commencé légèrement, puis s’est amplifiée de plus en plus fort.

Une femme d’Illapel, ville chilienne près de l’épicentre, et un homme âgé de 86 ans de Santiago, où il y avait des scènes de pandémonium, sont parmi les victimes. Des milliers de personnes ont abandonné les bâtiments en ruine.

Illapel, une ville côtière de 30 000 habitants est la plus durement touchée par le séisme, avec plusieurs maisons effondrées et l’électricité coupée. Environ, une douzaine de personnes ont été blessées.

Source : www.nationmultimedia.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>