Séisme au Népal: Plus de 3000 morts

Au moins 3326 personnes sont maintenant connus avoir péri dans un violent séisme de magnitude 7,8 qui a frappé le Népal le samedi, ont affirmé les fonctionnaires européens. Le Centre national des opérations d’urgence ont déclaré que plus de 6500 personnes ont été blessées dans le tremblement de terre.

Des dizaines de personnes auraient également été tués en Chine et l’Inde voisine. Le violent séisme de magnitude 7,8 aurait déclenché des avalanches mortelles autour du mont Everest. Les autorités ont averti que le nombre de victimes pourrait augmenter à mesure que les équipes de secours atteignent les zones montagneuses reculées de l’ouest du Népal. Les premiers rapports indiquent que de nombreuses communautés, surtout celles proches des montagnes, ont subi des dommages importants du séisme.

Dans le district de Dhading, 80 km à l’ouest de Katmandou, les gens campaient à l’extérieur, l’hôpital débordait, l’électricité était hors tension et les commerces fermés, selon l’agence de nouvelles Reuters. Un haut fonctionnaire dans le district de Gorkha, l’emplacement de l’épicentre du séisme, a déclaré à l’AP avoir entendu dans des rapports que 70% des maisons ont été détruites.

Parmi les villages touchés sont quelques-uns habités par les Tibétains, dont beaucoup ont cherché refuge au Népal. Bridim, au nord de Katmandou, aurait été quasiment aplati. Les missions de sauvetage et les aides sont arrivés pour aider le Népal à faire face aux conséquences du tremblement de terre, le pire qui ait frappé le Népal depuis plus de 80 ans. Un séisme ravageur avec d’importants dégâts.

Un important tremblement de terre de 6,7 de magnitude à 60 km de l’est de Katmandou a été ressenti dimanche au Népal, en Inde et au Bangladesh, et plus d’avalanches ont été signalées près de l’Everest. Quelques maisons se sont effondrées après avoir été endommagées par le séisme initial.

Le temps s’est éclairci lundi matin et les hélicoptères sont partis du camp de base du mont Everest pour tenter de faire sauver les 210 alpinistes bloqués. Des alpinistes étrangers et leurs guides népalais autour de l’Everest ont été bloqués par les tremblements et une énorme avalanche qui a enseveli une partie du camp de base. Au moins 18 personnes ont été tuées et 60 autres blessées, d’autres sont toujours portées disparues. Le ministre du Tourisme Deepak Chanda Amatya a déclaré à la BBC que plus de 50 alpinistes avaient été sauvés.

Au moins quatre des sept sites du patrimoine mondial de l’Unesco dans la vallée de Katmandou, dont trois d’entre eux anciens places de ville, ont été gravement endommagés. « Une perte incalculable, culturellement parlant », selon l’éditeur Kunda Dixit, bien qu’il y ait des monuments qui pourraient être reconstruits. Les joyaux architecturaux du Népal détruits.

Le pays est à court d’eau et de nourriture, et il y a des coupures de courant fréquentes, selon l’ONU. Environ 14 équipes médicales internationales et 15 équipes de recherche et de secours ont été envoyées au Népal. De fortes pluies plus tôt samedi ont aggravé les conditions et les fonctionnaires de l’ONU étaient préoccupés quant aux orages qui pourraient nuire à des personnes qui restent à l’extérieur et conduire à une pénurie de vaccins contre la maladie, y compris la diarrhée et la rougeole.

Source: www.bbc.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>