Soudan du Sud : 39 morts du choléra

Une épidémie de choléra a été déclenchée au Soudan du Sud il y a près d’un mois causant au moins 39 décès, alors que l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a confirmé l’existence de 2.200 cas d’infection.

La situation se serait aggravée en raison de la détérioration des conditions d’hygiène et sanitaires que le pays traverse, ce qui n’a pas été écartée après que la maladie s’était propagée de la capitale à l’état de Jonglei, comme une conséquence de la guerre qui a commencé en Décembre 2013.

La présence de la maladie a été déclarée officiellement par le ministère de la Santé le 23 Juin 2013. Cependant, il a été précisé que le premier cas de choléra a été diagnostiqué le 18 mai dans un camp mis en place par l’Organisation des Nations Unies pour abriter les personnes déplacées par le conflit militaire interne.

Selon les médias, la plupart des cas de cette maladie sont situés dans les zones environnantes de Juban et une personne a succombé à l’épidémie à Bor, capitale de l’Etat de Jonglei, sous le contrôle du gouvernement, mais pratiquement en ruines après que le pouvoir ait été passé d’un adversaire à un autre pendant la guerre.

Le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a souligné que les efforts pour stopper la propagation du choléra sont entravés par la situation économique difficile que le pays traverse et d’autres aspects, parmi lesquels a été mentionnée l’inflation. L’OCHA a estimé que beaucoup de gens n’ont même pas les moyens de se procurer de l’eau potable et boivent directement l’eau de la rivière du Nil.

Source: www.plenglish.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>