Attaque aérienne en Syrie : 36 civils tués.

Les attaques aériennes de la Russie sur les régions de Homs et de Hama, provinces rebelles syriennes ont tué pas moins de 36 civils, parmi lesquels cinq femmes et six enfants, selon les groupes d’opposition rebelles.

Les responsables de la défense russes ont annoncé que des avions, y compris Sukhoi Su-24, avions de combat de la base aérienne près de Lattaquié, ont attaqué le groupe État islamique (EI).

De leur côté, l’Armée syrienne libre (FSA), un groupe d’opposition soutenu par l’Occident, a déclaré qu’il a été frappé par des bombardements aériens russes. Le commandant du groupe, le major Jamil al-Saleh, a souligné qu’il n’y a pas de présence de l’EI dans la campagne Nord de Hama et elle est sous le contrôle de l’Armée syrienne libre. Il a ajouté également que les missiles antichars de son groupe ont été fournis par des puissances étrangères qui luttent contre le président Bachar al-Assad.

Un diplomate français a critiqué les attaques en disant qu’ils soutiennent le régime d’Assad.

La déclaration a été reprise par un responsable américain qui a spécifié que les attaques ne semblent pas cibler les zones tenues par l’EI.

Selon l’Observatoire syrien pour les droits de l’homme, un groupe d’opposition basé au Royaume-Uni, les avions militaires russes ont attaqué cinq villes, dont Zafaraneh, Rastan, Talbiseh, Maramia et Ghanto, et causant la mort de 27 personnes. Un autre groupe rebelle, la Coalition nationale syrienne basée en Turquie, a informé que 36 civils ont été tués dans ces domaines.

Par contre, la Défense civile en Syrie, un groupe de secouristes bénévoles opérant dans les zones de Syrie tenues par les rebelles, a déclaré que le nombre de morts est de 33.

Source : www.ibtimes.co.uk

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>